Le film 'Un jour et demi' relate un fait divers suédois des années 1970 autour d'une prise d'otages. Inspiré d'un incident réel, ce thriller explore les motivations émotionnelles d'un père désespéré prêt à tout pour revoir sa fille.

📊 Bon à savoir

Le film 'Un jour et demi' reçoit une note moyenne de 2,6/5 sur AlloCiné, basée sur 80 notes et 11 critiques de spectateurs. Tandis que certains ont apprécié la profondeur des personnages et la tension dramatique, d'autres ont été déçus par la fin jugée trop conventionnelle.

Un incident réel à l'origine

Le thriller captivant "Un jour et demi" dévoile l'histoire poignante d'un père désespéré pour retrouver sa fille. Un récit sombre et sensible tiré d'un fait réel suédois datant des années 1970.

Un incident perturbateur

L'origine du film remonte à un bref article de presse datant de 2008-2009 qui a frappé l'esprit du réalisateur Fares Fares. Ce court texte relatait un incident troublant impliquant un père prêt à franchir les limites pour être auprès de son enfant. Bien que les détails manquaient, les motivations émotionnelles d'un tel geste ont vivement intrigué le cinéaste libano-suédois.

Une exploration des failles humaines

Au-delà du drame apparent, Fares Fares a souhaité approfondir les zones d'ombre qui peuvent pousser un individu aux actes les plus extrêmes. "Un jour et demi" se penche donc sur la relation complexe d'Artan et Louise, les protagonistes incarnés par Alexej Manvelov et Alma Pöysti. Derrière les tensions palpables, le film explore avec nuance les failles émotionnelles qui ébranlent une famille déchirée.

"C'est une étude de caractère qui s'intéresse aux raisons profondes menant au désespoir et au conflit."—Fares Fares, réalisateur de "A Day and a Half"

Loin d'un simple fait divers, "Un jour et demi" se veut une plongée psychologique dans les abysses de l'âme humaine, éclairant les zones grises entre les notions de bien et de mal.

Une distribution notable et son contexte

La distribution réunie pour 'Un jour et demi' sur Netflix impressionne par son talent et son expérience. Au cœur du film, l'acteur suédois d'origine libanaise Fares Fares incarne Lukas, le policier gérant la prise d'otages. Mais Fares Fares n'est pas seulement un comédien reconnu, il endosse également le rôle de réalisateur pour ce long-métrage inspiré d'une histoire vraie des années 1970.

Des rôles marquants

Face à lui, deux performances remarquables portent la tension du drame. Alexej Manvelov prête ses traits à Artan, le père désespéré au centre de la crise. Son interprétation poignante donne vie à ce personnage complexe, tiraillé par son amour paternel et son geste extrême. Dans la peau de Louise, l'ex-femme d'Artan et otage de cette situation, Alma Pöysti impressionne également. Sa prestation nuancée explore les dilemmes moraux et émotionnels d'une mère séparée de sa fille.

Un contexte hospitalier tendu

Mais au-delà des performances individuelles, 'Un jour et demi' doit aussi sa force à son cadre riche en rebondissements. Le film plonge les spectateurs dans l'univers hospitalier suédois, où tout débute par l'irruption armée d'Artan pour kidnapper Louise sur son lieu de travail. Ce décor médical tendu amène des enjeux éthiques supplémentaires, ajoutant une dimension particulière à ce drame familial déchirant.

https://youtu.be/5LuVly4z2QE

Accueil critique contrasté

Sorti le 1er septembre 2023 sur Netflix, 'Un jour et demi' divise déjà la critique. Sur AlloCiné, le long-métrage récolte une note moyenne de 2,6/5 basée sur 80 notes et 11 critiques spectatrices. Si les prestations des acteurs sont largement saluées, notamment celle de Fares Fares, certains aspects du scénario déçoivent.

Parmi les critiques en ligne, si certains font l'éloge d'un scénario aux personnages travaillés et une représentation poignante du déchirement familial, d'autres jugent le film bavard avec une mise en scène peu inspirée. Le point d'achoppement semble être la fin, considérée "décevante" et "trop facile" par plusieurs critiques malgré une entame prometteuse.

Analyse des critiques et réception

Les avis des spectateurs sur "Un jour et demi" révèlent une certaine polarisation, avec des opinions divergentes sur la qualité globale du film. Bien que les performances des acteurs soient largement saluées, le traitement du scénario, en particulier la fin, suscite des réactions mitigées.

Appréciation des personnages et de la profondeur dramatique

De même, Pascal I salue la tension dramatique constante et les "excellentes prestations" des comédiens, donnant également 4/5. Ces avis positifs soulignent l'immersion émotionnelle permise par le jeu d'acteurs et le sujet familial déchirant.

Critiques sur la construction narrative

D'autres spectateurs sont plus réservés, remettant notamment en cause la crédibilité du dénouement. Cette diversité des avis reflète la complexité d'un film qui, malgré des qualités reconnues, notamment au niveau de l'interprétation, divise sur sa gestion du conflit familial et de sa résolution dramatique.

A retenir sur Un Jour et Demi

Bien que présentant un scénario dramatique et émotionnellement intense, 'Un jour et demi' divise par son traitement final des événements. Cependant, la base réelle de l'histoire et les performances solides des acteurs, notamment celle de Fares Fares dans un double rôle d'acteur et réalisateur, méritent d'être soulignées. Le film pourrait ouvrir des perspectives intéressantes sur les dilemmes éthiques entourant la relation parent-enfant.